Sommaire-Vos contributions

 

Accueil

 

 

 

LE MEXIQUE : UN GRAND PLATEAU DE CINEMA

 


Vous n'avez jamais été au MEXIQUE ? Et pourtant vous avez des paysages de ce merveilleux pays bien ancrés dans votre tête grâce au grand écran. Laissez-moi vous rappeler quelques classiques !

Intéressons-nous d'abord à l'ambiance des villes, à OAXACA en particulier. Imaginez une grande place ombragée (Zocalo). Un homme en costume sombre -Don Diego de la Vega- marche au bras d'une belle dame brune. La musique des Mariachis accompagne cette douce nuit d'été. Les gens sont assis en terrasse et sirotent de la Tequila. Tout à coup, des cris retentissent d'une hacienda . L'homme s'éclipse un instant et réapparaît bientôt dans le patio de la superbe demeure, comme venu de nulle part. Il est masqué et tient une épée à la main...ZORRO ! Se livre alors un incessant combat. Notre héros se faufile d'arcade en arcade, saute de lustre en lustre...et finit, bien sûr, une fois sa mission achevée, par enfourcher son étalon noir et disparaître dans la nuit, laissant ainsi la ville à ses festivités jusqu'au petit jour........

A présent, entrons plus au coeur du pays, dans la Jungle.... Là aussi, des héros nous y ont précédés. Rappelez vous Monsieur JONES, Indiana de son prénom. Tout comme nous, il a également emprunté le Canyon del Sumidero; lui aussi a connu le froid , la faim et les indésirables sur le bateau. Au son d'une musique de conquérant, il a combattu durant des heures des crocodiles ( d'ailleurs, depuis ceux-ci se tiennent à carreau et posent même pour les photos ! ) afin de trouver un trésor, son trésor... Tout comme nous, il est entré, la machette à la main dans cette Jungle épaisse et hostile... Il a traversé de nombreuses rivières bouillonnantes, suspendu à une simple liane, par le petit doigt.... comme nous, enfin presque !!!! Il s'est fait dévorer par des fourmis rouges de 15 cm de long et a fui devant les singes hurleurs... En somme, quiconque y entre et en ressort vivant, est un Héros.... Nous avons été des Héros !!!

Le MEXIQUE, c'est aussi, les grandes étendues désertiques, dignes des plus grands Westerns... où John WAYNE pourchassait à cheval les indiens, passant de canyon en canyon ... A présent, le goudron a étiré de grandes et larges avenues. Les gros camions, tous chromes dehors, ont remplacé les chevaux. Seul espoir dans cet horizon aride, voir surgir sur sa belle cylindrée... L'unique, le seul, ... LE REBELLE !
Ce qui demeure inchangé et immortel, c'est le spectacle des Mexicains, assis à l'ombre dégustant leur merveilleux breuvage (à savoir le MEZCAL) tiré des énormes cactus bordant les routes. Seul le Sombrero a disparu... Peut-être a-t-il fui (à la vitesse de SPEEDY GONZALEZ) cette chaleur écrasante pour la fraîcheur de la vitrine de la boutique locale... ?

Enfin, pour finir, le MEXIQUE c'est aussi le bleu de la Mer des Caraïbes. Certes, les blondes sulfureuses en maillot de bain rouge de Malibu ont laissé la place à des petits Mexicains, tous poilus, aux bouées jaunes et au dossard DOS EQUIS (nom de la bière locale) mais la mer est aussi belle et captivante. On a juste un peu moins envie de se noyer et de faire appel au secours !!

Voilà, le MEXIQUE, c'est tout ça ! Je suis sûre que certains réalisateurs vous font ou feront encore rêver sur ces paysages... mais, n'hésitez plus, franchissez le pas, allez-y !!!

Catherine Guichandut